retour

Harry Winston dévoile Opus 14


Actualités

  • The contenu vidéo a été transcrit dans la description suivante:

    Pas de description vidéo disponible
  • Introducing Opus 14
  • 10.28.2015
  • Mail

Inscrit dans la saga Opus, ce nouveau garde-temps d’exception s’inspire d’un emblème des années 50 : le jukebox.

Opus est avant tout une aventure humaine, initiée en 2001, qui consiste à imaginer, en collaboration avec des horlogers indépendants, un nouveau modèle défiant les lois de l’innovation et de la lecture du temps. C’est une aventure qu’Harry Winston partage avec les collectionneurs de pièces hors du commun les plus passionnés.

En 2015, Harry Winston Timepieces écrit le quatorzième chapitre de cette saga unique. En s’associant à Franck Orny et Johnny Girardin, deux horlogers visionnaires, la Maison leur offre une occasion exceptionnelle de repousser encore plus loin les limites de l’imagination. Point de départ : une page blanche à partir de laquelle concevoir un garde-temps entièrement inédit. Nom de code : Opus 14.
Opus 14 combine le meilleur de l’innovation mécanique et une remarquable dimension ludique. La silhouette de ce modèle est un concentré de surprises visuelles, réunies sous une glace saphir taillée dans un seul bloc au sein d’une boîte en or 18 carats de 54,7 mm de diamètre. Cette nouvelle création évoque, dans son design comme dans sa complication automate, un jukebox, dont la mécanique a été miniaturisée. Chaque détail signe l’âme de l’Opus 14 : l'affichage stylisé de l'heure locale à 9 heures, les finitions façon vinyle des différents cadrans, l’écusson bicolore portant le chiffre 14, le rouge dégradé de l’arc des minutes rétrograde, la police et le bleu des index. Ces éléments rappellent l’ère du rock ‘n roll, l’esthétique emblématique des « diners », aussi bien que la légendaire route 66. Cet esprit habite également son écrin, qui s’inspire lui-aussi du jukebox.

La miniaturisation du mécanisme jukebox est inédite, faisant l’objet d’un brevet Harry Winston. Il dévoile quatre disques logés dans un magasin, chacun d’entre eux révélant un affichage particulier : l’heure locale, le GMT, la date et une étoile portant la signature de Monsieur Harry Winston qui évoque les « stars » du Hollywood Walk of Fame.

L’activation du sélecteur, situé à 9 heures sur la tranche de la boîte, permet de choisir l’affichage désiré. Ce geste amène l’ensemble du magasin à monter et descendre, libérant ainsi le disque choisi. Une première pression sur le poussoir à 4 heures active alors un bras qui se déplace pour venir le chercher et le déposer sur la plateforme de lecture. Si le disque affichant l’heure locale reste toujours placé à 9 heures, celui du GMT, de la date ou de l’étoile, au choix, se positionne quant à lui sur cette plateforme. Une fois le disque en place, une seconde pression actionne à nouveau le bras qui vient replacer le disque dans le magasin.

La complexité de ce mouvement, propre à la Maison Harry Winston et à l’ADN de la collection Opus, repose notamment sur deux réserves de marche distinctes. L’une assure la mesure du temps jusqu’à 68 heures d’autonomie ; l’autre garantit le jeu de l’animation jusqu’à cinq allers-retours de disque. Si les réserves de marche sont dissociées et fonctionnent indépendamment, un remontage commun suffit à leur redonner leur plein d’énergie. Ajouté à cela, les poussoirs en entre-cornes à 12 heures permettent les corrections de la date et du GMT.

Les 1 066 composants animant Opus 14 donnent ainsi vie à ce garde-temps édité à 50 pièces seulement, qui s’ajoute à la série de pièces d’exception réunies au sein de cette saga.

Toutes les informations techniques sur http://opus.harrywinston.com

Dernières actualités

Close
QR code for this page URL Partagez ce produit sur WeChat